Événement 1 VERRES DE STARS -l’argument-

 Flyer-page-001

Les lunettes noires sont de l’ordre de la séduction, du dandysme, du signe amoureux ou mystérieux, du jeu…

Les amoureux des lunettes noires sont des esthètes mélancoliques, frères des Vénitiens du XVIIIe siècle. Comme eux, ils se rendent à l’éternel bal masqué en portant un loup. Un loup emblème de soi, qui masque ce qu’il démasque et réciproquement. Les sociologues du marketing estiment que choisir un objet, c’est s’identifier à une marque, à une célébrité, se reconnaître dans une tendance, signaler son appartenance à un groupe. Mais l’amateur ou l’amatrice de lunettes noires ne veut plus appartenir aux autres. Il cherche l’objet qui le met en scène en creusant un subtil écart – ni tout à fait soi-même, ni tout à fait un autre –, l’interstice nécessaire par où s’échapper. Non, il ne s’agit pas de se cacher. Seulement d’atteindre une liberté secrète, loin, là-bas, ailleurs…en une époque qu’il faut filtrer si on veut lui survivre.

Extrait d’un texte de France Billand    http://verbe-et-image.com/images/lunettes%20noires.pdf

59269b_71456f03303abd565360d0e1cd0c053f 3755327-retrato-de-mujeres-jovenes-de-africa-modelo-posando-con-gafas-de-sol Abiola-Abrams-in-Harlem-Natural-Hair prada-spring-2013-sunnies wayfarer1

Premier événement au CAMÉE, Verres de stars  est conçu pour donner du Conservatoire une image de lieu pour tous, agréable à vivre et d’accès facile. Il convie les habitants de Saint-Louis et des environs mais aussi les touristes visitant notre ville, à un jeu avec le masque-lunettes noires.

Conçue en deux temps et sur un mode ludique, l’action entreprise fera vivre aux populations une expérience à rebonds.

Le 16 mars 2013

Annonce aura été largement faite en amont, de l’offre d’un portrait-photo gratuit, sur le temps d’un week-end, au Conservatoire.

1. Il s’agira pour tous de pénétrer dans le Conservatoire à la seule condition d’être pourvu de lunettes de soleil pour se faire photographier gratuitement avec un professionnel de studio.

2. Un questionnaire portant sur les goûts vestimentaires et les couleurs à la mode sera rempli dès l’arrivée, la dernière question portera sur la cession de son droit à l’image.

3. Le visiteur pourra ensuite découvrir un affichage d’images présentant les portraits de stars, mannequins, musiciens, anonymes, enfants … tous africains et portant lunettes de soleil, qui tapisseront les murs du conservatoire-studio-photo.

4. Un opticien fera ses recommandations sur le choix de bonnes lunettes filtrant véritablement les UV. Des visuels sur la prévention et la protection des yeux contre les UV seront exposés.

5. Le photographe se tiendra prêt pour tirer le portrait des stars d’un jour munis de leurs lunettes. Au préalable il offrira la possibilité de se préparer pour la prise de vue : miroir, maquillage, coiffure et même costumes … avec l’assistance de l’Association des Coiffeuses de Saint-Louis.

6. En fin de parcours le visiteur sortira du Conservatoire avec le ticket à son nom pour retirer sa photo gratuite. À ceux qui auront cédé leurs droits, une image choisie dans l’affichage sera offerte.

Le 1er avril 2013

7. Pour le jour de retrait des clichés nous aurons mis en scène toutes les photos de la séance en une grande exposition. Les participants se verront remettre leurs tirages* dans le cadre du vernissage et bénéficieront d’un cocktail surprise dans une assemblée ouverte à tous.

8. La prestation d’un comédien improvisant sur les goûts et les couleurs des sénégalais d’aujourd’hui et faisant état des réponses données à notre questionnaire donnera à ce moment convivial un charme humoristique et léger de 1er Avril.

N.B. L’édition d’un livre de 64 pages est prévu si les droits nous sont cédés pour un minimum de 50 photos.

* Les photos avec cession du droit à l’image, seront tirés en deux exemplaires dont l’un en 24/30 restera au Conservatoire.

UN JEU

Il nous est apparu nécessaire dès l’ouverture du Conservatoire d’amener le jeune public de tous les quartiers de Saint-Louis à s’intéresser à la réflexion que nous menons: l’élégance sénégalaise s’abandonne-t-elle aux modes et aux tendances mondialisées ? Comment revisite-t-on ces courants dans chacune de nos cultures ?

Pour cette opération la réflexion est sous-tendue par un thème engageant la créativité des publics pour lesquels il est conçu : l’accessoire prisé et chic qu’est la paire de lunettes noires, appelée localement « VERRES DE STARS » quand elle est élégante, est placée au centre du jeu.

Le public est invité à répondre à un questionnaire portant sur les goûts et les choix de chacun en matière d’accessoires et de beauté. À la condition de porter des lunettes noires, chaque participant au jeu pose pour obtenir, en fin de parcours, le tirage de son portrait en noir et blanc signé par un photographe réputé de la place.

UN PHOTOGRAPHE

Franck (Djibril CISS) a été choisi au sein de la cité. Il participe à notre réflexion et a décidé de s’engager dans un processus de création à nos côtés. Nous avons connu et beaucoup apprécié son travail dans le contexte de l’exposition organisée par l’association Entre’Vues à Saint-Louis où il a travaillé aux côtés d’Oumar Ly pour un travail de studio qui s’est avéré convaincant. Franck est un photographe très populaire et son studio est situé dans le quartier du CAMÉE. Le Conservatoire qui a fait le vœux de toujours faire appel aux talents locaux pour ses besoins de prestations est dans sa logique de soutien en allant plus avant dans la découverte du talent de ce photographe.

UN COMEDIEN

Pape Samba Sow, de son nom de scène Zoumba, enflamme depuis des années avec sa compagnie les planches des théâtres sénégalais et étrangers. Humoriste au grand cœur, ce saint-louisien est tout à la fois enseignant, activiste des Droits de l’Homme et coordinateur de la Maison d’encadrement et de réinsertion des enfants de la rue (MERERUE). Zoumba est un homme de théâtre qui pratique l’improvisation avec grand talent. Il a appris le théâtre et la mise en scène au Conservatoire National de musique, de danse, et d’art dramatique de Dakar. Il est aussi le directeur de la cellule Culture de l’Agence de Développement Communal. Nous le choisissons pour une improvisation impertinente qui restituera les informations collectés dans notre questionnaire.

UNE EXPOSITION … UN LIVRE

Comme un aboutissement, avec les stars d’un jour et le public fidèle au CAMÉE, les portraits seront aussi le point de départ d’une belle aventure : les tirages vont être les ambassadeurs d’une certaine idée de l’élégance africaine en allant s’exposer vers nos partenaires : un lunetier créatif, un restaurant gastronomique, un studio de mode et de coiffure etc. Les photos de l’exposition feront l’objet d’un livre qui sera vendu au profit du Conservatoire des Arts et Métiers de l’Élégance.

Dossier Verres de Stars-page-001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s