Notre exposition permanente: L’exposition d’un héritage

Wané Ndono l'affiche

En wolof, « Wané Ndono » est un peu singulier: cela signifie « un héritage en exposition » … or un héritage se partage, mais ne s’expose pas, dans les usages locaux. Nous espérons que le débat va s’ouvrir d’autant mieux, car polémiquer sur la polysémie est un des plaisirs à partager largement au Sénégal si l’on est candidat.

Notre exposition permanente Wané Ndono est donc en place et nous allons l’inaugurer ce mercredi 12 juin 2013 à 18:00h en présence de deux professeurs de l’Université de Floride:

Victoria Rovine: elle travaille actuellement sur un livre qui mettra en regard le design de mode en Afrique et l’influence de celui-ci sur la mode occidentale.

Fiona Mc Laughin: langues et culture populaire africaines

Dans l’avenir les expositions temporaires s’installeront dans l’espace central de notre Conservatoire, qui doit être équipé de panneaux autoportants et de grands kakemonos descendant des cintres.

Nous vous proposons, même de très loin, de soutenir les initiatives de l’Association pour le Conservatoire des Arts et Métiers de l’Élégance: demandez nous notre dossier-projet, pensez à nous qui recyclons tout matériel de muséographie (éclairages, vitrines, praticables etc.) ou adhérez à l’association avec le bulletin ci-joint.

Vernissage de l’expo-flash de 60 portraits masqués

Ce 1er mai 2013, dès 16:00h nous présentions l’exposition « Verres de Stars » à un large public. Les modèles, les amis, les curieux, les commerçantes de la ville, les artisans de nos ateliers, les membres d’autres associations culturelles sont venus au Conservatoire pour apprécier la présentation soignée et originale des portraits. Le comédien Zoumba a fait une excellente performance qui restituait avec humour les données tirées de notre questionnaire, accompagné de son balafoniste. Après un copieux goûter nous nous atardions dans des causeries agréables ponctuées de rires, nous posions pour des photos-souvenirs, lorsque monsieur Cheikh Bamba Dieye : maire de la commune de Saint-Louis a fait son apparition avec une délégation de conseillers. Non seulement c’était sa première venue au CAMÉE, mais en plus il était accompagné de madame la représentante de l’UNESCO en visite dans notre ville avec son époux. Belle cerise sur le gâteau que cette visite improvisée ! Nous sommes certains que désormais l’UNESCO sera sensible à nos initiatives, car nous avons pu échanger sur les objectifs et sur les ressources de notre établissement, et des réunions de travail sont programmées pour élaborer avec tous les acteurs de la mode une « Fashion week » au mois de novembre. À vos aiguilles les couturiers !
Demain est un autre jour, pour ce 1er mai la réussite était au rendez-vous et le sourire sur tous les visages. Merci à tous.

les invités

les invités

nos invités

nos invités

et les tisserands, Sylvie, Xaddy

et les tisserands, Sylvie, Xaddy

Zoumba

Zoumba

l'UNESCO, monsieur le Maire

Madame Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, monsieur le Maire

et Maï qui savoure

et Maï qui savoure