Encore un don au Conservatoire

Lors de la préparation de l’exposition « Robes Créoles » nous avons sollicité les grandes dames du Sénégal pour obtenir le prêt de leurs collections des plus anciennes robes de ce style qu’elles peuvent détenir. Madame Marie José Crespin: notre marraine a fait don au Conservatoire de trois robes qu’elle souhaite voir préservées des atteintes du temps. Nous  remercions chaleureusement madame Crespin. 2014-07-12 19.01.19 2014-07-12 19.01.47 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

Nouveau don au Conservatoire

Ce 20 août Madeleine Devès Senghor a fait don au Conservatoire d’une robe ancienne dont l’étoffe a été préparée par une teinturière de Saint-Louis en 1965. Ce style de robe appelée localement « ndokette » est un modèle de tenue qui se porte encore de nos jours. Elle est une alternative au port du boubou, son ampleur laisse le corps respirer, elle se porte généralement avec un pagne assorti. Après une petite restauration, cette pièce est conservée jalousement pour être exposée lors de notre programme « ndokettes » au 4ème trimestre 2014. Nous remercions Madame Madeleine Devès Senghor pour ce don.

Ndoquette indigo Don de M.Senghor

Ndoquette indigo
Don de M.Senghor

Nous programmons une exposition sur le thème de la ndoquette: cette robe est intéressante à plus d’un titre car sa coupe est très proche de celle des robes antillaises et bahianaises. Remarquez aussi l’association avec la broderie anglaise qui est commune à ces différentes robes.

Bahianaise

Bahianaise

http://afrodes.wordpress.com/category/afrique-afrodescendants/

Sénégalaise

Sénégalaise

http://cartes-postales.delcampe.fr/page/item/id,135463388

Antillaise

Antillaise

http://lentilus.com/robe-madras/15-robe-longue-madras-smokee-broderie.html

Nous lançons l’information pour que d’ici août 2014 les personnes qui détiennent ce genre de robe (ancienne, exceptionnelle …) nous fassent une offre de prêt. Un contrat de prêt sera établi entre la direction du Conservatoire et les prêteurs.

Don d’une belle pièce au CAMÉE

034 Notre Marraine Marie José Crespin a fait don au CAMÉE de cette pièce magnifique, véritable chef d’œuvre de tisserand qu’elle tient de sa famille. Le fond fut d’un indigo profond, devenu gris au fil du temps. Nous remercions notre généreuse donatrice !

Déjà des dons, prêts et acquisitions pour le tout jeune CONSERVATOIRE …

Non seulement les visites guidées sont bien demandées et recueillent l’appréciation admirative de nos premiers visiteurs, mais les habitants de Saint-Louis viennent eux aussi, pour témoigner de leurs expériences familiales, sociales ou artisanes. Je ne laisserais ma place pour rien au monde, tant les échanges sont agréables et documentent chaque fois mieux l’exposition en cours. Un livre sur la mode africaine produit par la Fondation Prince Claus a été donné à notre bibliothèque naissante par Youssouf et Anne-Marie Coulibaly. Patricia Gérimont a donné « Teinturières de Bamako »: le livre qu’elle a écrit et qui est impossible à trouver aujourd’hui car en rupture de stock. D’autres ouvrages comme « BLEU » de Michel Pastoureau nous ont été prêtés. Enfin, nous avons eu la surprise de trouver un boubou très ancien qui a aussitôt été admis pour augmenter la collection TAKK. Il est exposé en regard d’échantillons de « travaux en cours » montrant une technique maintenant disparue. Ce boubou en véritable indigo dont je présente l’image ci-dessous est tout simplement venu à point nommé. (origine: Podor)

Image

Image

Image